Qu'est-ce que leadership au Féminin ?

Dernière mise à jour : 16 mai

Source


Quand on parle de leadership en entreprise, on évoque cette capacité à inspirer la confiance, à guider les autres et à les influencer pour atteindre un certain nombre d’objectifs.

Relevant plus d’une posture que d’un niveau hiérarchique, le leadership est bien souvent exercé par une figure charismatique dotée d’un niveau élevé d’intelligence émotionnelle, l’une des soft skills particulièrement recherchées par les recruteurs, et de confiance en elle. Bien souvent aussi, cette figure est masculine.

Or, depuis peu, cette image d’un leadership exclusivement masculin a volé en éclats face à une réalité plus mixte.

S’il n’est pas récent, le leadership au féminin est aujourd’hui davantage valorisé. Personnalités influentes et figures de pouvoir se recrutent (également) parmi les femmes et inspirent tout autant que leurs homologues masculins.


Comment s’exerce le leadership au féminin ?

Au-delà de l’expression qui permet d’en souligner l’existence, le leadership au féminin se distingue souvent par des styles de management propres au genre féminin. Sans tomber dans les stéréotypes, une femme leader sait souvent faire preuve d’un savoir-être plus développé sans pour autant abandonner son assertivité.


Généralement attribuées aux femmes, les qualités d’empathie, de bienveillance et d’écoute permettent de gagner la confiance du groupe. La créativité invite à explorer de nouvelles voies, tandis que la recherche d’harmonie suggère de miser sur l’échange et le partage pour fédérer.

Ainsi, que son influence soit d’origine sociale, psychologique ou politique, le leader féminin - ou la leader féminine devrait-on dire - commence à instaurer de nouvelles pratiques de management au travail. Dont s’inspirent d’ailleurs les nouvelles formes comme le leadership transformationnel.


Quels sont les leviers du leadership au féminin ?

Tout d’abord, il est indispensable d’apprendre à casser les barrières - qui peuvent être nombreuses en fonction de l’entreprise et du secteur d’activité.

La confiance qu’une femme leader inspire aux autres dépend d’abord de celle qu’elle a pour elle-même. La façon dont elle sera perçue dans l’entreprise dépend non pas du poste qu’elle occupe, mais de la posture qu’elle adopte. La capacité à fédérer une équipe ne s’obtiendra pas à coups d’autorité ; mais relèvera de sa capacité à définir un objectif clair et une façon de l’atteindre.